Le Site des Cavales
Accueil du siteLes CavalesGowan
Dernière mise à jour :
jeudi 3 janvier 2013
Statistiques éditoriales :
44 Articles
3 Brèves
39 Sites Web
280 Auteurs

Statistiques des visites :
276 aujourd'hui
396 hier
380306 depuis le début
   
Brèves
Bienvenue à Gowan
mardi 2 octobre
Gowan est une ancienne cavale des Glénan. C’est la petite dernière par ici, mais elle a une longue histoire, dont une perte de son lest... maintenant réparé.
Yallah !
mardi 18 septembre
Yallah déboule sur le site. Il s’agit d’un bateau que nous connaissons déjà : Bretagne Lapins a en effet changé de nom et de propriétaire !
Sur le Web
arte radio

Lors de la dernière édition de Skippers d’Islande, des répliques de goélettes de la Marine nationale (l’Etoile et la Belle Poule) ont fait route vers l’Islande. Anthony Carcone était à bord, sur la route traditionnelle des pêcheurs bretons. La mer, le vent, les voiles, la coque qui craque et des fantômes dans la cale.

8 minutes d’enregistrement de sons à écouter d’urgence.

Merci Piotr pour ce lien !

NURBS
Histoire de Restauration de NURBS ( ex Black Mary)
Jeunesse et Marine - Ecole de mer - Ecole de vie
Jeunesse et Marine est depuis près de 50 ans une école de voile et de croisière pour les enfants et les jeunes de 7 à 17 ans : de l’éveil à la voile pour les plus petits à la croisière hauturière pour les plus grands.
Gowan
J’ai racheté cette Cavale à la SNC en 2001 en co-propriété avec Benoit stichelbaut http://www.stichelbaut.com/ en assez mauvais état. A l’époque j’ai refait quasiment tout (cockpit, pont, fond) ce qui fait qu’il doit rester peut-être 30% du bois d’origine. Le bateau tenait alors par les épaisseurs de peinture polyuréthane ( 5mm) sous laquelle le contreplaqué était à l’état de terreau. A l’observation des boulons qui semblaient corrects et par flemme je n’ai pas touché à la quille. 15 jours après avoir été à l’Archipel des Glénan en famille, la dite quille a eu la bonne idée de tomber sous le bateau, a son mouillage, devant la piscine de Concarneau en Mai 2006. Je me suis alors rendu compte que dans cette génération de Cavale à dérive, le puit de dérive avait été uniquement bouché par un contreplaqué PPu par le dessus (car à chaque fois qu’elle touchait les dérives en tole se pliait et il fallait abattre en carène les Cavales pour les détordre), mais que la pièce de quille baignait dans l’eau ainsi que tout les boulons car l’eau traversait : le lest, le support de lest (en chêne à l’époque) et la quille. Il m’a fallu 1 an 1/2 de réflexion pour arriver à la requiller, car minuscule budget. En tout : (peinture, sikaflex, tige filetés inox, pièce de bois = 150 euros)
Articles publiés dans cette rubrique
mardi 2 octobre 2007
par volubilis
gowan
Google
Web volubilis.cavale.free.fr